AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ne m'appelles pas "Monsieur"... || Ivan M. Kasatchov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar





Messages : 32
Date d'inscription : 13/01/2012

MessageSujet: Ne m'appelles pas "Monsieur"... || Ivan M. Kasatchov   Ven 13 Jan - 21:43


Ivan Markus Kasatchov


39 ANS • RUSSE • "CHÔMEUR" • 19 AOUT 1972• VEUF • PARRAIN DE LA MAFIA RUSSE.




MON CARACTÈRE :J'ai un profond dégout pour la faiblesse. J'aime cette phrase qui dit que "Les esclaves donnent naissance aux esclaves.", je rejoins complètement cette idée. Les faibles sont fait pour être guidés, redressés et améliorer. Ce sont comme des robots, finalement, c'est aux forts de les mettre a jour, de les rendre bien plus performant. C'est comme ça que j'ai entraîné mes gars, quand j'ai commencé a prendre contrôle de la ville. Persuader qu'on est rien, puis convaincre que je peux les hisser vers le haut. C'est ainsi que je gagne la loyauté des faibles. Je n'ai pas la prétention d'être le plus fort des hommes, je suis juste conscient que j'ai l'esprit du fort et non pas du faible. J'ai le tempérament d'un tigre de sibérie, c'est a dire que je suis conscient de ma puissance, conscient que je peux tout vaincre, mais calme. Seulement, si on remets en doute ma puissance, si on tente de m'attaquer, je reste sans pitié, inflexible. J'ai tué nombreux hommes de mes mains, je n'en suis pas particulièrement fier, mais pas honteux non plus. Mon pouvoir a parfois besoin d'une piqure de rappel, c'est tout.

J'ai deux visages, un pour chaque situation. Le visage froid, calculateur et fier que mes hommes connaissent. Et le visage avec ma famille ou je suis jovial, gaga de mon fils, heureux que mes parents soient encore en vie... Lorsque je m'attache a quelqu'un, je suis capable de détruire une ville pour lui si on lui a fait outrage. Je suis aussi capable d'écouter, de conseiller. Mais j'ai aussi une capacité que les gens apprécient durant un deuil, je sais rester silencieux. Le jour de la mort de ma femme, je n'ai ni pleuré ni parlé, je suis resté debout, tenant mon bébé dans mes bras. Je suis par contre aussi têtu qu'une mûle quel que soit la personne avec qui je suis. Plus fermé que moi, y'a pas ! Tu ne pourras pas me faire entendre raison a moins de me tirer une balle dans la tête.

Hormis ma famille, ma plus grande faiblesse au monde sont les jolies femmes. Je ne peux m'empêcher d'essayer de séduire si elles ont mon âge ou alors de protéger si elles sont plus jeunes. Je ne peux résister a un doux sourire, je crois qu'un jour, les femmes me perdront. A vrai dire , j'en suis quasiment sûr.

FINIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII


AND THIS IS MY LIFE


Je suis né a Moscou, un 19 août par une nuit d'été complètement glaciale.Mes parents avaient été m'emmener chez le voisin, qui était médecin et dont le cabinet se situait pas très loin de chez nous. Le quartier pauvre de Moscou, par l'hiver, c'est dangereux habituellement, mais il faut croire que les voyous de l'époque savait que leur successeur allait arriver,bref. Toujours est il a qu'a 14h53, Ivan Markus Kasatchov était né, a terme, fils de Maria et Nikolaï Kasatchov. Je trouve important que je vous parle de mes parents, après tout, je leur dois ce que je suis maintenant, aussi détestable que la morale semble juger mes activités.

Ma mère est née dans l'ouest de la Pologne, en plein URSS d'après guerre, autant dire que c'était pas la joie. Elle vivait dans les Kolkhozes, ne se marrait pas tous les jours, enfin bref, y'avait plus sympathique comme mode de vie. Elle a vécu difficilement mais a force d'études, de travail acharné et du fait de ses capacités, elle a pu finalement aller travailler a Moscou en tant que secrétaire d'une grosse entreprise. Inutile de dire que ça changeait considérablement son mode de vie, elle gagnait plus en un mois de boulot a 10heures par jour dans un bureau que sa famille polonaise réunie gagnait en un an a travailler dans les champs ! Mon père, quand a lui, était un ouvrier, issu d'une famille d'ouvrier. Il se fichait un peu des études, de tous ces trucs de scribouillards, du moment qu'il avait assez pour manger, fumer et boire une vodka de temps en temps. Il a rencontré ma mère a 17 ans, elle en avais deux de plus et l'a pris pour un simple gamin qui avait un béguin. Quelque part, ça devait être ça ! Mais il était vraiment fou d'elle et même s'il ne savait pas lire, il a appris des poèmes par coeur pour les réciter a ma mère une fois qu'elle sortait du travail, il ne pouvait pas se passer de la regarder, ce sont ses mots a lui. Il a appris des poèmes polonais car il savait qu'elle l'était, il la suivait pour la surveiller, portait ses affaires de travail... Un jour, ma mère lui a proposé de prendre un café après qu'il ait réparé son lavabo, et ... Non ! Ce n'est pas comme ça que j'ai été conçu ! Je vous vois venir ! Enfin, toujours est il qu'ils ont fait ce qu'ils devaient faire, et mon père est devenu le plus heureux des hommes. Bref, toujours est il que deux ans après, je suis né.

Je suis donc né dans le quartier pauvre de Moscou, dans le cabinet d'un médecin des pauvres, comme un pauvre. Mes parents y étaient habitués, mais je ne m'y suis personnellement jamais fait. J'ai très tôt appris a vivre seul, dès que j'ai su parler et courir, je traînais dans les rues de la ville rouge, mes parents étaient au boulot et ma grand mère paternelle qui me servait de nourrice était abrutie par l'Alzheimer, sans que mes parents ne se doutent de rien. J'ai absorbé tous les secrets de la ville, je me suis fait invisible, j'étais discret, voir invisible, mais j'ai vite compris comment on tirait les ficelles des bas fonds d'une ville. J'ai commencé a voler car je voulais savoir beaucoup de choses, pour ne pas dire tout, ma mère m'avait appris a lire et j'étais plus érudit que mon père, qui me surnommait sa "petite grosse tête". Je volais des livres en bibliothèque, nous n'avions pas assez d'argent pour payer l'école et de toute façon, je ne m'entendais pas avec les autres. J'ai appris l'anglais, l'histoire de notre pays, les mathématiques, les sciences ... J'ingurgitais tout ce que je pouvais, simplement parce que ça m'intéressait. A douze ans, j'ai commencé a travailler auprès de marchands, de petits malfrats. Je n'avais qu'une notion relative du bien et du mal, pour moi ce qui comptait, c'était de sortir de la pauvreté. Je voulais plus. Plus que cette vie minable. J'ai amassé un petit pactole en transportant des marchandise, portant des lettres, volant des bourses, rackettant des plus faibles que moi, ce qui fait qu'a 18 ans, j'avais une assez grande somme pour payer le concours d'entrée dans la police. C'était l'éclatement de l'URSS a l'époque et il y'avait beaucoup de places libérées, mes parents étaient si fiers de moi lorsque j'ai été accepté en tant que policier ! Seulement, ce n'était qu'un tremplin pour moi, j'avais vite compris que la voie du crime rapportait beaucoup plus que la voie de la justice. Seulement, en étant dans l'autre camps pendant un temps, j'ai pu apprendre les ficelles de la police, savoir leur méthode de filature, connaître les noms... Seulement, mon envie de richesse a fait de moi un ripoux. Je me faisais acheter par les caïds, les petits malfrats a leur service tombaient en prison mais je m'arrangeais pour qu'ils n'aient pas être interrogés, ce genre de trucs. Mais a un moment, j'ai été balançé et on m'a envoyé en prison a 21 ans, j'ai pris 5 ans ferme.

Ce séjour a été le déclencheur de ma montée vers les hautes sphères de la ville. Pas la haute societé, mais les hautes sphères, celles qui dirigent la ville dans l'ombre. J'ai rencontré plusieurs anciens Caïds qui s'étaient fait arrêtés avant mon séjour et en échange de quelques menus services (tabasser quelqu'un, faire diversion ...), ils m'apprenaient les bases de la vie souterraine de Moscou. J'ai été un élève attentif et l'un d'entre eux m'a dit de sa grosse voix.

Ivan, tu vois, nous, les "Caïds", on a besoin d'un leader, et le seul leader que je vois , c'est toi.

Je suis sorti peu de temps après lui et je l'ai retrouvé, dans un quartier aisé de la ville, et je lui ai parlé de mon idée. Qu'il rassemble ses hommes et que nous prenions le contrôle de la ville avec efficacité. Il a tout de suite accepté. J'ai réutilisé son carnet d'adresse et j'ai géré les opérations pour récupérer des armes, recruter encore plus d'hommes et soudoyer quelques officiers pour réunir des informations sur les cibles sous surveillances, et donc éviter de se faire repérer. Ce fut une opération éclair. Quatre mois de préparation, j'avais tout planifié a la seconde près. Et ça a été fait, en une semaine, la moitié de la ville m'appartenait, les Caïds gérant les zones s'étaient soumis, comprenant que je voulais mieux organiser le crime ici, que le petit banditisme n'avait plus sa place a Moscou. Puis le reste de la ville s'est soumis a moi, j'ai fini par diriger complètement moscou, a l'âge de 27 ans. Plutôt pas mal non ?

Toujours est il que je suis resté parrain, depuis la. J'avais toujours un train d'avance sur la police, le KGB et toutes ces organisations que je connaissais par coeur. Même l'interpole n'avait aucune idée du fait que j'existe. J'ai conforté mes positions au sein de la Russie, dirigeant tout a distance, me montrant parfois pour faire peur aux types qui pensent pouvoir me voler mon trône. Je suis le Parrain de la mafia Russe. Je suis aussi son créateur. Et je ne laisserais rien se mettre en travers de ma route. Pendant plus de 12 ans, j'ai géré cette entreprise, ce monde sous terrain. Me faisant respecter même dans les pays de l'Europe de l'est, même aux USA, les parrains locaux connaissent mon nom. Ils me connaissent grâce a mon intransigeant perfectionnisme . J'ai le respect de mes gars, grâce au charisme et a le peur insidieuse que je glisse en eux qui leur dit ce qui peut arriver s'ils échouent. J'ai construit ma réputation pierre par pierre, je suis maintenant reconnu comme le seul parrain possible de la mafia.

Cependant, malgré ma condition officielle de chômeur, j'ai réussi a trouver une femme. Une très jolie femme, j'avais 28 ans elle en avait 22, et c'était essentiellement passionné. Cependant, comme les rois , j'avais besoin d'un héritier, un digne descendant du créateur de la Mafia Russe. J'ai eu mon fils a trente ans et j'ai entrepris de le former. Je me souviens encore sa petite tête de bébé, mes larmes quand il est arrivé. Sa mère est morte en fausse couche, mais mon fils, Vladimir Nikolaï, le second prénom était un hommage a mon père, était sain et sauf. Je me suis beaucoup occupé de lui, sans laisser mon boulot de côté, mais je ne laissais personne savoir que j'avais un fils. Je faisais simplement courir la rumeur que j'étais malade, et si quelqu'un essayais de prendre ma place en utilisant cette rumeur, je lui réglais son compte et je n'en était que plus respecté. Mon fils a eu 7 ans et j'ai commencé a l'initier aux langues, au combat, a la vie souterraine. Tel un prince, il devait savoir comment son futur royaume devait être géré. Cependant, dans le cas où je me fasse abattre avant la majorité de mon fils, je m'étais prévu un successeur temporaire. Mon beau frère Mickael, oncle de mon fils qu'il adorait. Il m'avait souvent été de très bon conseil et s'occupait très bien de moi. C'est pour cela que le jour où j'ai pris l'avion pour Sidney, je lui ai annoncé que si je ne revenais pas, il serait mon successeur, devant tout mon "état-major". J'ai aussi ratifié ça par écrit, et j'ai engagé des mercenaires pour protéger mon beau frère et mon fils le temps que j'étais parti.

Je devais aller a Sidney pour une histoire de drogue, il me fallait régler quelques détails pour en importer en Russie, afin que mes gars puissent la revendre. Le patron de ce buisness avait tenu a me voir en personne, seul. Je n'avais pas peur d'un traquenard, je me savais absolument capable de me débarrasser d'eux s'il le fallait. Je suis entré dans un hangar vide de l'aéroport de Sidney où on m'a acceuilli le sourire aux lèvres, les fusils dans le dos. C'était un bon début, ils ne se méfiaient pas de moi. Nous avons négocié le prix, j'ai payé cash la moitié et j'ai téléphoné a mes hommes pour qu'ils payent l'autre moitié une fois la marchandise arrivée et examinée. Je n'ai pas eu de problèmes finalement, a Sidney. J'ai ensuite désiré me rendre au Brésil, afin de pouvoir recruter des gars de favelas, et peut être me faire une succursale la bas. Les pays pauvres étaient plein d'avenir pour les gars comme moi.

Ce que j'adore, dans le fait d'être parrain, c'est qu'avoir de faux papiers n'est en aucun cas une difficulté pour moi. Permis de conduire, carte d'identitée, carte de sécurité sociale, carte de crédit et même port d'armes et autres autorisations spéciales. Je m'étais tout fait fouiller, car je n'avais pas le droit aux armes a feu, quoi qu'il arrive. Je ne voulais pas attirer trop l'attention, mais j'ai gardé deux couteaux a cran d'arrêt et un long couteau d'armée américaine caché dans mon dos. Grand bien me fit, car l'avion s'est crashé. Je me souviens que j'ai cru mourir sur le coup, j'ai pensé a mon fils, a Mickael, a mes parents... Puis la noirceur s'est emparée de moi. Noir...Puis une insoutenable lumière. Celle du jour. Je me suis réveillé, mon beau costume italien hyper cher trempé, taché de sang et plein de sable. Mes couteaux étaient toujours dans leurs étuis, mon téléphone était mort évidemment. Je ne reconnaissais pas le coin. Et pour cause, je n'avais pas vraiment l'habitude d'aller sur des îles désertes, les Parrains ne prennent pas de vacances...
STORY COMPLETE - STORY COMPLETE

WHO ARE YOU?





PRÉNOM : Tu peux m'apeller parrain, mais les croyants me surnomment "Seigneur." Cool
SURNOM : Lexou
AGE : Le même que Jesus !
SEXE : SO FREAKING HUGE.
AVATAR PRIS : Viggo Mortensen
COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM? : J'y étais, puis j'ai supprimé un perso pour refaire celui la !
FRÉQUENCE DE CONNEXION : Quand je peux...
QUELQUE CHOSE A AJOUTER? : T'as pas une clope ?










Dernière édition par Ivan M. Kasatchov le Sam 14 Jan - 11:00, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 42
Date d'inscription : 13/01/2012
Localisation : South

MessageSujet: Re: Ne m'appelles pas "Monsieur"... || Ivan M. Kasatchov   Ven 13 Jan - 21:59

re welcome toi =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 32
Date d'inscription : 13/01/2012

MessageSujet: Re: Ne m'appelles pas "Monsieur"... || Ivan M. Kasatchov   Ven 13 Jan - 22:01

Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 131
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Ne m'appelles pas "Monsieur"... || Ivan M. Kasatchov   Ven 13 Jan - 22:02

Bienvenue Monsieur
Bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 32
Date d'inscription : 13/01/2012

MessageSujet: Re: Ne m'appelles pas "Monsieur"... || Ivan M. Kasatchov   Ven 13 Jan - 22:07

Caitlin, je vais te couper les doigts au coupe cigare. :red:
Merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 203
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Ne m'appelles pas "Monsieur"... || Ivan M. Kasatchov   Ven 13 Jan - 22:09

Re bienvenue à toi Razz
Je préfère rappeler que tout pistolet et autres armes ou objets coupants sont interdits dans un avion a moins d'y avoir eu une autorisation spéciale Razz
En tout cas : bonne chance pour ta fiche Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 42
Date d'inscription : 13/01/2012
Localisation : South

MessageSujet: Re: Ne m'appelles pas "Monsieur"... || Ivan M. Kasatchov   Ven 13 Jan - 22:10

xD ça promet d'être amusant tout ça, courage pour ta fiche =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 131
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Ne m'appelles pas "Monsieur"... || Ivan M. Kasatchov   Ven 13 Jan - 22:15

Mais tu ne voudrais pas faire ça monsieur :red: pas avec moi Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 82
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Ne m'appelles pas "Monsieur"... || Ivan M. Kasatchov   Ven 13 Jan - 23:02

Re-bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 42
Date d'inscription : 13/01/2012
Localisation : South

MessageSujet: Re: Ne m'appelles pas "Monsieur"... || Ivan M. Kasatchov   Ven 13 Jan - 23:12

je suis triste t'a plus Michael Rosenbaum uu'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 32
Date d'inscription : 13/01/2012

MessageSujet: Re: Ne m'appelles pas "Monsieur"... || Ivan M. Kasatchov   Sam 14 Jan - 11:01

C'est fini les amiiiiis *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 203
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Ne m'appelles pas "Monsieur"... || Ivan M. Kasatchov   Sam 14 Jan - 11:42

Je te pré-valide *-*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 32
Date d'inscription : 13/01/2012

MessageSujet: Re: Ne m'appelles pas "Monsieur"... || Ivan M. Kasatchov   Sam 14 Jan - 11:43

OWI *-* Merci :red:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 63
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Ne m'appelles pas "Monsieur"... || Ivan M. Kasatchov   Sam 14 Jan - 11:43

Je termine de valider

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ne m'appelles pas "Monsieur"... || Ivan M. Kasatchov   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ne m'appelles pas "Monsieur"... || Ivan M. Kasatchov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Monsieur Hire
» Madame Monsieur en Ch'ti
» portes ouvertes chez monsieur Romont luthier de son etat
» Oldelaf et monsieur D
» Action Beat + Monsieur Brenson le 03/11 à Béziers (34)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Raiders ::  :: Présentations :: Présentations validées-