AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Présentation du Docteur [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar





Messages : 203
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Présentation du Docteur [100%]   Jeu 12 Jan - 18:16


lawrence peter bellamy


34ANS • ANGLAIS • MEDECIN • 14/07/1978 • CÉLIBATAIRE • EST FOU DU CHOCOLAT




MON CARACTÈRE : Moralement je suis... absolument parfait, pas vrai ?
Décrire quelqu’un dans son intégralité, moralement parlant serait comme compter jusqu’au dernier chiffre numérique : c’est impossible. Prenez moi comme exemple : jamais je ne réussirais à me décrire car moi-même je ne sais pas à quoi je ressemble.
Mais je peux vous en toucher quelque mots :
Déjà, une chose importante à savoir, je suis quelqu’un de brillant et de particulièrement orgueilleux. Est-ce que j’exagère ? Ce sera à vous d’en juger. Je suis particulièrement intelligent et je réfléchis plusieurs fois avant de faire une action, souvent importante. Il est important de méditer et d’être sur de nos choix car c’est cela qui détermine ce que vous comptez faire et les conséquences que cela pourrait avoir.
Autrement, mis à part le fait d’avoir un égo aussi gigantesque que la Tour Eiffel, je suis quelqu’un de très sympa et de particulièrement amusant d’après certain.
Autrement, je peux être quelqu’un soit de très simple ou bien le côté inverse : très compliqué. Je me prend la tête ou non selon le problème rencontré et je sais pas mal exagérer sur les choses aussi. Notons au passage que je suis aussi assez égoïste,comme quoi.
En revanche, je suis quelqu'un de très dévoué aux autres, de part mon métier. Je suis calme, patient et déterminé. Sauver des vies est mon but premier, soigner les gens, savoir dire les mots qu'il faut pour les rassurer... c'est un contrôle de soi qu'il faut savoir exercer. Admettre l'échec est aussi très difficile, surtout dans mon métier. En tout cas, une chose est sure : je suis quelqu'un de bien.
Reste à savoir encore tellement d'autre chose que je ne saurais pas dire, là, comme ça. Comme je j'ai déjà dit, c'est à nous de le découvrir parce que je ne me connais pas totalement et c'est assez difficile de se décrire puisqu'on pense ce que nous pensons être et qui n'est pas forcément juste, que ça soit en bon ou en mal.



AND THIS IS MY LIFE


Je ne sais pas par où commencer cette histoire. Dans une vie, il y a tellement à raconter qu’on ne sait pas vraiment par quel fil la prendre. Mais commencer par le début me parait être une bonne idée même si j’ai du mal à bien situer quel était ce début. Ma naissance ? Ma conception ? La rencontre de mes parents ? Ou bien juste mon enfance ? C’est bien difficile de trouver le bon fil. Alors tant pis, je vais en choisir un au hasard. Nous verrons bien par où cela me mènera.

« Papa, plus tard, je serais médecin ! »
Le petit garçon regardait son père avec les yeux qui brillaient. Il avait l’air bien déterminé et cherchait dans le regard de son père une certaine fierté dont il eut satisfaction, lorsque l’homme qui se tenait devant lui plongea sa main dans les cheveux et les lui ébouriffa. Ils s’échangèrent alors un sourire complice et son père retira la main de ses cheveux.
« C’est bien mon fils. Soit heureux. »

Ce garçon, c’était moi et ça l’était encore. J’avais quatre ans lorsque cela s’est déroulé et c’est la première image qui me vient lorsque je repense à mon enfance. Déjà à cet âge ci, sauver des vies m’intéressait. Je trouvai cela merveilleux, digne d’un héros ! Alors c’était décidé, plus tard, moi aussi je viendrais en aide aux autres qui le voudront ! Ca faisait un peu féerique comme façon de pensait, très enfantine. Et pourtant, pas une fois dans ma vie je ne me suis écartée de mon but. J’ai toujours été à fond dans cette idée parce que j’ai toujours été ainsi.

Mais pour saisir un peu mieux le contexte de ces choses, je vais tout d’abord vous raconter comment je suis né.
Mes parents sont des gens adorables. Ils ont toujours été très charmants et très familial. Mon père tenait un restaurant dans un quartier calme de la ville de Londres et ma mère vendait des vêtements dans une boutique non loin du restaurant. Un soir, après avoir fermé la boutique, elle décida de s’offrir un repas là bas. Il a suffit d’un regard pour que tout se concrétise. « Mademoiselle, puis-je vous inviter à revenir demain ? ». Elle accepta. Ils ne se quittèrent plus jamais.
Deux ans plus tard, je naquis. Je poussai des cris pour déjà clamer le plus essentiel pour rester en vie : manger. Et pourtant, à la place, on m’emmena dans une salle bizarre et je sortis de la maternité deux semaines plus tard, petit poupon que j’étais enveloppé dans des draps de soie.

Mon enfance fut agréable et je n’ai jamais eu à m’en plaindre. J’ai été à l’école où je me suis fait des amis comme des ennemis, où j’ai traversé des bagarres de bambins et où j’ai vécu de grandes histoire d’amitié. Ma sociabilité et ma façon d’aller vers les autres attiraient les gens comme le fait de me faire détester. Mais on ne peut pas plaire à tout le monde, même si l’on a absolument rien à se reprocher.
Je fus brillant dans mes études. Déterminé, j’ai été un grand travailleur qui s’est donné à fond pour ce qu’il voulait faire. Mon égo aussi s’est agrandit à cause de ça, au fil des années. J’ai toujours vu la vie d’un certain côté et j’ai eu la manie de penser mieux que les autres, me pensant plus sage, plus mature. C’est assez enfantin comme façon de penser, je conçois, mais je ne suis pas le seul à penser ainsi alors une fois, je ne me reprocherais rien et je me dis que c’est une chose qui fait à présent parti de moi, bien que je comprenne que cela pouvait être excessivement agaçant et que je n’arrive pas à lutter contre ça.
Plusieurs histoire d’amour se succédèrent alors, commençant par des histoires plutôt courte en les faisant durer au fil des années. J’ai d’ailleurs donné ma virginité à une fille qui n’en a jamais valu la peine au final et dont la rupture a été difficile à oublier. Mais au final, je me disais que je m’étais juste planté et que de toute façon, je ne pouvais pas revenir en arrière alors c’était parfaitement inutile de se lamenter.

Vint alors le moment où je suis devenu médecin. Pas médecin généraliste, médecin chirurgien parce que travailler dans un hôpital a toujours été plus excitant que dans un cabinet, derrière un triste bureau où des gens malades défilaient, la plupart du temps, des personnes âgées. Ma première opération en compagnie de mes premiers collègues fut une réussites mais malheureusement, cela n’est jamais le cas tout le temps. Je ne vous décrirais pas la sensation que cela fait lorsque l’on échoue. C’est très difficile à supporter, surtout la première fois. Après on s’y habitue mais nous avons tout de même encore quelque chose qui nous rend mal à l’aise. Nous avons l’impression d’être les pire personnes du monde et pourtant, nous savions que c’était inévitable. Mais assez parlé de cela.

Ce fut en Australie, à Sidney même, que j’exerçai mon métier depuis ces dernières années. Le sol anglais ne me manquait pas du tout et je me suis très vite plu dans le pays des kangourous. Malheureusement, j’en profitai peu car j’étais toujours à droite à gauche. Stressé 24h/24, j’ai commencé à prendre quelques médicaments et surtout beaucoup de café pour tenir la route et me rebooster. J’étais nerveux en opération et je voulais que tout soit parfait. Trop parfait.
« Pitié Bellamy, prenez des vacances, vous me paraissez débordé ! » soupirai mon patron à la sortie de la salle d’opération.
« Des vacances ? Non, j’en ai pas besoin, je suis en pleine forme et je ne compte pas me relâcher ! »
« Si vous refusez, je vous vire, est ce bien clair ? »
Le ton sec de cet homme me laissa silencieux et je compris que je n’aurais pas le choix si je ne voulais pas remballer mes affaires jusqu’au vieux continent.
« Mais… qu’est ce que je vais bien pouvoir faire ? »
« Je vais vous réserver un vol pour Rio de Janeiro, c’est bientôt le carnaval et je pense que ça vous fera du bien. Respirez un bon coup et revenez calme et tranquille, je me suis fait bien comprendre ? Ne vous inquiétez pas va, vous avez beau être un bon élément, l’équipe pourra se passer de vous pendant quelques jours. »
Deux jours plus tard, je fis mes valises. Mes bagages enregistrés, je montai dans l’avion en trouvant rapidement ma place, malgré la multitude du nombre de place.
- Je suis toujours malade quand je regarde par le hublot d’un avion, me dit la personne assise à côté de moi.
C’était une jeune fille d’origine asiatique qui devait avoir entre seize-dix-sept ans. Elle avait des cheveux courts et ses yeux bridés adoucissait son visage. J’ai toujours trouvé les asiatiques très calme, sauf quelques uns qui montraient une face bien trop forte de leur personnalité sur leur figure.
- Vous voyagez souvent ? lui demandai-je intrigué.
- Oh oui ! soupira-t-elle. « Mes parents sont divorcés du coup, je prend souvent l’avion pour aller voir l’un et l’autre. »
- Oh ! Et c’est qui que vous comptez voir là ?
- Ma mère ! Elle a trouvé un homme là bas et depuis trois ans déjà, je voyage alternativement. Et vous ? C’est votre première fois ?
Je me mis à rire. Mais alors que je m’apprêtai à lui répondre, une secousse se manifesta et nous nous précipitâmes sur les casques qui se présentèrent à nous. Plusieurs autres secousses eurent lieu et l’avion se mit à dériver. Je me mis à serrer la main de ma voisine pour la rassurer mais mes yeux se fermèrent sans savoir quand dans la chute je devins inconscient.

Lorsque mes yeux se rouvrirent, la première chose que je vis fut un ciel bleu caché par de la fumée. La seule question qui me traversa l’esprit fut celle-ci : « Suis-je en train d’halluciner ? »

WHO ARE YOU?





PRÉNOM : Camille
SURNOM : Kyo
AGE : 21
SEXE : F
AVATAR PRIS : David Tennant Cool
COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM? : Un soir où dieu est venu me rendre visite et m'a illuminé. Depuis je l'ai créé.
FRÉQUENCE DE CONNEXION : Souvent à priori.
QUELQUE CHOSE A AJOUTER? : Fourchette!









_________________


Dernière édition par Lawrence P. Bellamy le Ven 13 Jan - 21:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 82
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Présentation du Docteur [100%]   Jeu 12 Jan - 19:34

Maaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaître :09:

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 63
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Présentation du Docteur [100%]   Jeu 12 Jan - 19:37

Mon toubib préféré !!!!!!

Je te souhaite pas bonne chance pour ta fiche hein... a la pace

QUOI ?!?!?!?!? C'EST PAS ENCORE FAIT ?!?!?!?!?!?

Voila :p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 203
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Présentation du Docteur [100%]   Jeu 12 Jan - 19:38

nianiania Razz
Merci beaucoup *-*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 203
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Présentation du Docteur [100%]   Ven 13 Jan - 21:15

Terminé I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 63
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Présentation du Docteur [100%]   Ven 13 Jan - 21:17

Nan, j'te valide pas

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 203
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Présentation du Docteur [100%]   Ven 13 Jan - 21:24


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar





Messages : 63
Date d'inscription : 11/01/2012

MessageSujet: Re: Présentation du Docteur [100%]   Ven 13 Jan - 21:25

Bon d'accoooooooooooooooooord je te valide :p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Présentation du Docteur [100%]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Présentation du Docteur [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Opéra de Paris - 2009/2010 (Présentation de la saison)
» Opéra de Lille - Saison 2008-2009 Présentation
» Docteur Banza et le Vaudeville Vaudou
» SONO LIGHT (Alsace) Présentation:
» inscription rime avec présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Raiders ::  :: Présentations :: Présentations validées-